NOS VERRES.

Nos fournisseurs de verres

Nouveauté 2018 : Les Opticiennes deviennent le dépositaire exclusif des verres LEICA sur Vannes. Des verres de très haute qualité, l’association de la technicité des appareils photos LEICA et de la fabrication française par NOVACEL.

D'où viennent nos verres ?

La qualité du produit est la valeur principale associée aux verres européens, une priorité pour Les Opticiennes, installées à Vannes depuis 1990. C’est pourquoi nous avons sélectionné deux verriers NOVACEL, fabricant français, et RODENSTOCK, verrier allemand. 

Nous faisons les prises de mesure pour le centrage, la commande, la réception, le montage et la vérification des verres directement en magasin. Cela, par du personnel très qualifié afin de vous garantir un confort optimal. Par conséquent, nous vous garantissons une parfaite adaptation à vos verres et respectons scrupuleusement la prescription de votre ophtalmologiste. Cliquez pour nous trouver

VERRES, prise de mesure

Tout savoir sur les verres

Un verre correcteur n’aura pas la même forme, le même indice de protection, la même nature. Indices du verre, verre minéral, organique, sphérique ou asphérique, unifocal, multifocal ou progressif selon la fonction qu’il devra remplir : choisissez bien votre verre…

Indice de verre :

L’amincissement d’un verre de lunettes diffère en fonction des besoins du porteur. La matière du verre conditionne le degré d’amincissement.

Un indice est associé à chaque matière, plus cet indice est élevé, plus le verre est fin.
Indices de réfraction :

– Matières organiques : de 1,5 à 1,74
– Matières minérales : de 1,5 à 1,9

Verre minéral

La matière minérale (donc du verre) habillait les premiers équipements optiques car ce matériau est solide et résistant aux agressions chimiques, mais il est également cassant à température ambiante.

Cependant, le verre minéral limite les possibilités en matière de couleur de teintes. Un des avantages de ce verre minéral réside dans son indice de réfraction (de 1,5 à 1,9). Ainsi, plus celui-ci sera élevé plus le verre sera fin. Comme ce type de verre est cassant, il est interdit aux moins de 16 ans, et déconseillé aux sportifs.

Verres correcteurs
Verre organique - illustration

Verre organique

L’optique-lunetterie utilise aujourd’hui principalement le verre organique, dit en plastique.
Très léger et résistant aux chocs, il peut recevoir des teintes très variées et offrir, même blanc , une protection à 100% contre les UV.

Le degré d’amincissement du verre correspond à un indice (de 1,5 à 1,74) associé aux matières organiques. Plus il est élevé, plus le verre sera fin.
Le verre organique se raye facilement, il est donc nécessaire de lui appliquer un traitement anti-rayures.

Verre sphérique et asphérique

Sphériques  ils sont à foyer unique (unifocaux). Ils corrigent un défaut visuel simple comme la myopie, l’hypermétropie ou la presbytie.

Plus sophistiqués, les asphériques sont des unifocaux , la face avant a été modifiée pour les rendre plus esthétiques. Plus plats, plus minces, ils corrigent la myopie, l’hypermétropie ou la presbytie et concernent surtout les fortes corrections.

Comparés aux sphériques, ils offrent une qualité optique plus performante avec une réduction des déformations en périphérie du verre (la vision est nette du bord au centre).

Verre sphérique et asphérique
Verre unifocal

Verre unifocal

Le verre unifocal est un verre à simple foyer. Il corrige l’hypermétropie, la myopie et l’astigmatisme. Les presbytes peuvent aussi corriger leur vision de près avec un verre unifocal, on appelle souvent ce type d’équipement des demi-lunes ou des lunettes de lecture.

Il existe aussi pour les presbytes des verres mi-distance, qui sont notamment adaptés à la vision sur ordinateur. Le verre unifocal peuvent être sphérique ou asphérique.

Verre multifocal

Les verres bifocaux ont deux foyers qui ont 2 zones de vision : vision de près et de loin. Il existe aussi des verres triple-foyers qui ont 3 zones de vision : vision de près,intermédiaire et de près.

Les verres multifocaux existent toujours même si leur utilisation tend à diminuer fortement.

Verre multifocal
verre progressif

Verre progressif

Les progressifs  corrigent la presbytie lorsqu’elle est associée à d’autres troubles visuels tels que l’hypermétropie, l’astigmatisme et la myopie. Le bas du verre permet de voir de près, le haut assure la vision de loin. La transition entre les différentes parties du verre est douce d’où son nom de progressif.

Les progressifs d’intérieur permettent d’avoir une vision nette de près et à mi-distance. De plus, ils s’adaptent au plus grand nombre. Ils intègrent des données spécifiques aux porteurs et aux types de montures choisies car ils sont personnalisables. Les verres individualisés sont complètement personnalisés avec un champ de vision très élargi d’où son grand confort.